« Changer en echangeant sans craindre de se perdre. » Edouard Glissant

Vendredi 17 novembre au Festival Origines Contrôlées

Friche des Izards, Quartiers Nord – Sous chapiteau chauffé

Métro ligne B / Arrêt Trois cocus

 

Tarifs :
Soirées concerts : 10€ / 8€  en prévente
Projections, théâtre, rencontres, débats, etc : entrée libre

 

Billetterie

 

Festival Origines Contrôlées

du 15 au 18 novembre aux Izards

PROJECTION

18h | Projection | Entrée libre

« L’Ascension » avec Ahmed Sylla, Alice Belaïdi, Kevin Razy & Waly Dia

Comédie réalisée par Ludovic Bernard, avec Ahmed Sylla, Alice Belaïdi, Kevin Razy & Waly Dia, sortie en 2017. Ce film est une adaptation de l’œuvre autobiographique de Nadir Dendoune « Un tocard sur le toit du monde ».

 

« Pour toi, je pourrais gravir l’Everest !» Samy aurait mieux fait de se taire ce jour-là… D’autant que Nadia ne croit pas beaucoup à ses belles paroles. Et pourtant… Par amour pour elle, Samy quitte sa cité HLM et part gravir les mythiques 8848 mètres qui font de l’Everest le Toit du monde. Un départ qui fait vibrer ses copains, puis tout le 9-3 et c’est bientôt la France entière qui suit avec émotion les exploits de ce jeune mec ordinaire mais amoureux. A la clé, un message d’espoir : à chacun d’inventer son avenir, puisque tout est possible.

« Inspiré d’Un tocard sur le toit du monde de Nadir Dendoune, ce premier long-métrage tendre, cocasse et poignant révèle l’humoriste Ahmed Sylla, 26 ans, et autant de talent. »

Le Figaro

RENCONTRE

20h | Rencontre-débat | Entrée libre

Nadir Dendoune

Journaliste indépendant – L’Île-Saint-Denis

Nadir Dendoune, né le 7 octobre 1972 à Saint-Denis, est journaliste et écrivain de triple nationalité, française, algérienne et australienne. Il est l’auteur de « Journal de guerre d’un pacifiste », de « Lettre ouverte à un fils d’immigré », d’ « Un tocard sur le toit du monde » et de « Nos rêves de Pauvres » (2017). Le 25 mai 2008, il atteint le sommet de l’Everest, devenant ainsi le premier Maghrébin à atteindre le toit du monde. Son exploit a inspiré le film « L’Ascension » par Ludovic Bernard en 2017 avec Ahmed Sylla.

CONCERTS

21h | Concert | 8€ prévente – 10€ sur place

La Rumeur – Jp Manova – Mino

Rap français

+ Dj Messkla (inter plateau et fin de soirée)

 

Billetterie

La Rumeur

Marquée par huit années de combat judiciaire initié par le président de la République, La Rumeur n’a jamais plié. En 2012 l’album « Tout Brûle Déjà » a confirmé la fidélité d’un public engagé. Pendant qu’elle remportait un bras-de-fer mythique devant les tribunaux, La Rumeur n’a pas chômé. Entre les multiples concerts, ils se sont aussi mis derrière les caméras. Dernièrement sur les écrans, le premier long-métrage « Les derniers Parisiens », produit et réalisé par La Rumeur, met en scène Mélanie Laurent et Reda Kateb.

En remerciement du soutien sans faille de leur public, La Rumeur a sorti « Les Inédits 3 » et a joué au Théâtre du Rond-Point en mars 2015. Le film « Les derniers parisiens » est sorti en février 2017, un nouvel album est prévu pour fin 2017. L’occasion pour le groupe de repartir écumer les concerts, de la cour de promenade d’un centre de détention aux festivals les plus fréquentés.

JP Manova

Producteur, compositeur ou ingénieur du son, l’ombre de JP Manova aka. « DJEEP » hante les coulisses du rap français depuis plus de quinze ans. Entouré de mystère, son parcours est semé d’apparitions furtives (Rocé), de featuring remarqués (Flynt, Deen Burbigo), et d’amitiés durables (MC Solaar).

Une prose à la richesse rare, déclamée sur ses productions percutantes aux arrangements variés (soul, musiques électroniques), on retrouve aussi chez JP Manova ce côté artisan, qui ne laisse aucun détail lui échapper. Les thèmes abordés dans ses textes sont aussi nombreux que ses références, mais le tout sonne pourtant d’une simplicité évidente.

Mr Mino

« Il y a les rêves que l’on fait, et il y a les rêves qui nous font…. » Mr Mino

Depuis ses premiers couplets en 1997 jusqu’à aujourd’hui, cet artiste a parcouru « beaucoup de chemin » et bénéficie d’un succès d’estime non négligeable de la part du public. Au travers des textes imagés, forts et originaux, loin des clichés traditionnels du Rap, Mr Mino s’est forgé une véritable identité artistique, le distinguant des autres rappeurs. Pour cet artiste, la musique s’est avant tout la scène, l’échange avec un public. En dix ans, Mr Mino a partagé la scène avec les Psy4 de la Rime, Diam’s et Soprano.

DJ Messkla

DJ Messkla est issue du milieu free underground et bercée par la culture Hip-Hop depuis deux décennies. Elle commence à mixer du Dubstep sur vinyles en 2006. Très pointue dans ses sélections, elle proclame refuser la facilité et s’adresser aux puristes. Depuis 2014, elle fait partie de l’aventure HertZ’Hyène (HzH), crew féminin de DJ’s et productrices toulousaines.
2014, c’est aussi le début de sa collaboration avec son acolyte Flashball13 sur des remixes Dark Dubstep.

Partager